acces

Ses missions

Elle intervient, informe, innove dans des domaines agricoles variés.
La Chambre d'Agriculture 17 est un acteur du développement économique et social.
La Chambre intervient dans les projets aussi divers que :

  • l'aménagement du territoire
  • le suivi et l'information sur les réglementations.
  • la communication vers le Grand public.
  • un partenariat actif avec des structures institutionnelles et les collectivités
  • l'appui aux projets locaux et ruraux

Elle Prépare l'avenir
Le nombre d'exploitations diminue, les demandes de la société et des consommateurs évoluent, l'environnement nous concerne tous à tous les niveaux.
Comment répondre à tous ces nouveaux enjeux pour garder dans notre département une agriculture plurielle, fière de ses métiers, innovante, soucieuse de son rôle dans la sauvegarde de l'environnement et responsable?
Grâce à une stratégie validée par tous les élus et les salariés de la Chambre orientée vers

  • une politique démographique : favoriser  l'installation, l'emploi salarié et le maintien d'une population rural
  • une politique économique : favoriser l'innovation, la conquête de la valeur ajoutée, l'optimisation des systèmes en développant des partenariats ou alliances,...

Elle représente l'agriculture et le monde rural.
Les Chambres d'Agriculture départementales sont l'interlocuteur des représentants de l'Etat au niveau départemental et des collectivités territoriales. Elles sont consultées sur leur position dans toutes les grandes décisions concernant le monde agricole et rural.

Un réseau régional

Dans le cadre de la réforme nationale des Chambres d'Agriculture, des projets de réorganisation des Chambres d'Agriculture doivent être établis dans chaque région.

Contrairement à d'autres structures proches des nôtres (autres consulaires, CRPF, Offices agricoles...) les Chambres d'Agriculture ont réussi à faire admettre que leur réorganisation devait s'établir grâce à des projets définis par les élus dans chaque région. Il n'y a pas de modèle, chaque région peut et doit inventer le sien.

L'enjeu est conséquent. Si nous ne réussissons pas cette étape, l'Etat reprendra la main en établissant des règles générales de régionalisation, plus ou moins adaptées à nos ambitions.

En Poitou-Charentes, nous sommes en train d'établir un cadre autour de quelques principes :

  • réaffirmer notre ambition tant pour l'agriculture régionale que pour les Chambres d'Agriculture
  • confirmer l'importance du niveau régional pour mettre en œuvre nos activités et la nécessaire proximité auprès des agriculteurs via les Chambres Départementale
  • tirer des leçons de nos démarches antérieures et qui font depuis quelques années de notre région un véritable laboratoire sur la mise en œuvre de projets mutualisés entre Chambres
  • afficher de nouvelles priorités pour les trois années à venir.

Dans ce domaine aussi nous innovons puisque nous avons été la première région à formuler le projet de réunir une telle assemblée (et d'autres régions s'en sont depuis inspiré).

Un réseau national

L'APCA, au niveau national, représente le groupe " Chambres d'agriculture ", soit l'ensemble des 115 Chambres d'agriculture départementales et régionales, leurs centres de formation continue et l'école d'ingénieurs d'agriculture de ROUEN (Ecole Supérieure d'ingénieurs et Techniciens pour l'Agriculture).

L'ambition du groupe " chambres d'agriculture ": être une force de proposition, de médiation et d'action connue et reconnue, au service des agriculteurs et de la société.

Les chambres ont fait le choix de travailler en réseau pour une stratégie partagée. Le travail en réseau est piloté par des organes politiques (élus) et techniques (directeurs généraux et directeurs techniques).

Documents à télécharger

Mentions légales | Contacts |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS